Le SYNPER : pacifique, européen et liberal.

Un site Fourmi’dable !

Accueil > La fourmilière > La liberté n’a pas de prix...

La liberté n’a pas de prix...

samedi 24 novembre 2018

Le SYNPER est le seul syndicat à ne pas percevoir de subventions...

Le responsable de la cgt fait actuellement l’objet d’une citation directe devant le tribunal correctionnel pour diffamation publique.

Et nous sommes bien partis pour rire, car non seulement le SYNPER ne perçoit aucune subvention, comme nous l’avons toujours dit, mais la cgt, qui voulait faire croire l’inverse, en a perçue pour des millions !

Les subventions votées par le Conseil régional d’Île-de-France à l’intention de cgt, se cumulent d’année en année à :

3 713 662 euros !

Franchement, est-ce que les franciliens paient des impôts pour qu’ils soient versés à la cgt ? Et à quoi sert ce « pognon fou » alors que le SYNPER démontre que l’on peut parfaitement s’en passer ?

Nous demandons à la Présidente du Conseil régional, Madame Valérie Pécresse, de cesser le versement de subventions aux organisations syndicales. Elles n’ont pas à être financées sur les impôts des franciliens mais par les cotisations de leurs membres.

Année et référence de la délibérationMontant de la subvention pour la CGT
21 nov. 2018 délib. CP 2018-554 en cours [1]
22 nov. 2017 delib. CP 2017-630 230 894 euros
16 nov. 2016 delib. CP 16-474 232 886 euros
08 oct. 2015 delib. CP 15-471 265 186 euros
20 nov. 2014 delib. CP 14-681 265 186 euros
20 nov. 2013 delib. CP 13-810 271 951 euros
21 nov. 2012 delib. CP 12-818 271 951 euros
16 nov. 2011 delib. CP 11-875 271 951 euros
17 nov. 2010 delib. CP 10-864 271 951 euros
17 nov 2009 delib. CP-09-1223 271 951 euros
27 nov. 2008 délib. CP 08-1130 271 951 euros
29 nov. 2007 délib. CP 07-954 271 951 euros
30 nov. 2006 delib. CP 06-746 271 951 euros
20 oct. 2005 délib. CP 05-802 271 951 euros
13 mai 2004 délib. CP-04-234 271 951 euros
10 juil. 2003 Rejeté [2]
TOTAL 3 713 662 euros

[1Les débats lors de cette commission permanente ont été délicieux... Satouri Mounir et les subventions versées par le conseil régional d'Île-de-France

[2La droite et l’extrême droite du conseil régional d’Ile-de-France ont empêché, en juillet 2003, le versement de subventions aux organisations syndicales de salariés, en votant contre. C’était la première fois que l’exécutif dirigé par Jean-Paul Huchon (PS) se proposait de subventionner les syndicats avec vos impôts franciliens, si on exclut d’autres astuces comme le subventionnement des associations et organismes paritaires... et il y est parvenu l’année suivante, ouvrant un robinet que personne n’ose fermer. Sauf le SYNPER qui n’a pas besoin de saigner le contribuable pour vivre, rire, et aider.

  • Liste de diffusion pour tous.
    Liste de diffusion des journalistes.