Le SYNPER : pacifique, européen et liberal.

Un site Fourmi’dable !

Accueil > Les idées > Petite réflexion de philosophie syndicale au milieu d’une grève... (épisode (...)

Petite réflexion de philosophie syndicale au milieu d’une grève... (épisode 6)

samedi 21 décembre 2019

Episode 6 de la chronique - Le jeu de dupe

Faisons un peu d’anticipation. La grève est terminée. Le gouvernement a enfin trouvé une entente avec les syndicats les plus modérés. Le mouvement peu à peu se calme. Les travailleurs peuvent enfin aller travailler et les commerçants retrouver leurs clients.

Le gouvernement est félicité pour avoir tenu bon sur le régime universel. Les syndicats sont applaudis pour avoir re-negocié l’âge pivot.

Mais si nous pouvons anticiper ce scénario, n’est ce pas un jeu de dupe ?

Bien sûr.

La difficulté pour les syndicats dits réformistes, n’est pas d’accepter le projet. Il est déjà accepté - la CFDT est pour le régime universel et le système de point. La vrai difficulté est de pouvoir faire accepter cela à la CDFT cheminots, ou à l’UNSA de la RATP, qui pourraient rejoindre d’autres traditions syndicales en cas de mécontentement.

Pour le gouvernement la difficulté n’est pas d’avoir de la souplesse. Dès le départ, il a chercher des compromis. Mais d’avoir des partenaires qui acceptent la réalité, c’est-à-dire le caractère insupportablement inégalitaire de 42 systèmes de retraite spécifiques. Or les syndicats, pour faire vivre les privilèges de certains, qui représentent tout de même de gros bataillons dans les fédérations, sont prêt à sacrifier un progrès qui bénéficiera aux plus grand nombre et aux plus faibles.

Car le vrai problème est celui de la maturité de notre dialogue social où les syndicats ont du mal à s’élever pour se battre pour l’intérêt général. Les troupes ne sont pas formées et sont abreuvées, d’une part, d’une image du syndicalisme qui valorise le conflit et, d’autre part, d’une croyance aveugle que le socialisme est la solution.

L’idée selon laquelle la gauche serait plus sociale que la droite est une paresse intellectuelle traînée depuis des années, acceptée par tous, tant du côté de l’employeur que des représentants des salariés. Or, c’est bien la démocratie libérale qui a démontré sa capacité à apporter le bien-être à sa population et non pas le système socialiste.

Il faut accepter de voir le monde tel qu’il est et non pas s’obstiner à le voir tel qu’on voudrait qu’il soit. Mais il est bien difficile de ne pas ployer sous le conformisme de slogans. Les poncifs répétés par chacun font office de vérité. On ne pense pas quand on se contente de relayer l’opinion commune.

Il est vrai que la France, contrairement aux pays de l’Est qui ont rejoint l’Union Européenne, n’a pas fait son devoir de mémoire à l’égard de la folie du communisme. On emmène nos enfants, très légitimement, voir les camps de concentration nazis. Mais ils ne sont pas emmenés au mur de Berlin (à défaut de pouvoir voir des Goulags).

Il est temps d’avoir des représentants syndicaux qui sachent construire un avenir autrement que sur des rêves qui se transforment en cauchemar. Il faut des représentants qui sachent repenser le syndicalisme. C’est bien ce qu’est en train de faire le SYNPER, loin du jeu de dupe auquel nous assistons.

Alors, joyeuse année 2020, qu’elle vous apporte de la nouveauté !

Voir les autres chroniques :

17 février - Episode 9 de la chronique - Imposture du réformisme.
13 janvier 2020 - Episode 8 de la chronique - Réforme des retraites ? une fin en conte de fées ?
30 décembre - Episode 7 de la chronique - Reprendre possession du syndicalisme
19 décembre - Episode 5 de la chronique - Y-a-t-il quelqu’un pour négocier ?
18 décembre - Episode 4 de la chronique - Est-ce que ce monde du dialogue social est sérieux ?
15 décembre - Episode 3 de la chronique - La contre-performance.
12 décembre - Episode 2 de la chronique - La cfdt était-elle différente ?
10 décembre - Episode 1 de la chronique - Qui est le fautif ? ?
Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Déjà un compte ?

  • Liste de diffusion pour tous.
    Liste de diffusion des journalistes.