Le SYNPER : pacifique, européen et liberal.

Un site Fourmi’dable !

Accueil > Région Île-de-France > L’amorce de changements pour les reçus-collés à l’examen de rédacteurs

L’amorce de changements pour les reçus-collés à l’examen de rédacteurs

vendredi 23 décembre 2011

Le Conseil supérieur de la Fonction Publique Territoriale s’est réuni en séance plénière hier 21 décembre sur l’ensemble de la journée.

Une partie des textes réglementaires concernant la réforme de la filière B administrative a été examinée. Dans le cadre de l’examen de ces textes, le Gouvernement a proposé une formule qui permet de reconduire sur une période de trois ans la validité de l’examen professionnel des Adjoints administratifs, qui pour le moment n’ont pas été promus rédacteurs, et qui devenait caduque à la fin de cette année...

Durant trois ans à compter de l’entrée en vigueur du décret, le nombre des inscriptions sur liste d’aptitude de ces agents pour l’accès au cadre d’emplois des rédacteurs territoriaux obéira à un quota de 5 %.

Ce quota est insuffisant et il est très étonnant de voir les employeurs, les premiers à expliquer aux syndicats qu’ils n’y peuvent rien si la loi est mal faite, s’exprimer pour le maintient de ce goulot d’étranglement lorsqu’on leur laisse l’expression sur les changements législatifs. Quelle hypocrisie ! [1]

La solution proposée par le Gouvernement nous semble partielle, mais elle a l’avantage de donner un peu de temps pour de nouvelles négociations sur ce point en vue d’autres améliorations.

Mais l’ordre du jour de la séance comportant également le projet de décret organisant le Conseil Commun de la Fonction Publique qui a, à lui seul, pris plus de 4 heures de débat. Il a été rejeté par une majorité des membres du Conseil supérieur de la FPT, la FA-FPT s’étant abstenue, dans la mesure où plusieurs amendements qu’elle soutenait, et notamment l’un d’eux que la fédération proposait, ont été retenus. Il est à noter que la FA-FPT siégera dans ce conseil commun, ce qui souligne la pertinence de l’affiliation du SYNPER à cette fédération représentative.

Enfin, on retrouvait dans l’ordre du jour la prime d’intéressement à la performance collective des services, un nouvel instrument entrant dans le cadre de la perte de l’esprit du service public pour y substituer "une planification avec objectifs digne de l’ex-URSS pour les uns" ou une adoption de l’esprit libéral de performance pour d’autres. Le résultat est que le projet de texte à recueilli un vote défavorable.


Voir en ligne : Communiqué de presse du CSFPT du 21 décembre 2011


[1Le projet de décret portant statut particulier du cadre d’emplois des rédacteurs territoriaux a été adopté à une voix près (8 voix pour, du collège employeurs, 7 voix contre et 12 abstentions).
Madame Michèle SABBAN, élue au titre des Régions (collège employeurs), n’y était pas présente...

  • Liste de diffusion pour tous.
    Liste de diffusion des journalistes.