Le SYNPER : pacifique, européen et liberal.

Un site Fourmi’dable !

Accueil > La fourmilière > Les fourmis > se mobiliser > La souffrance au travail, il faut en parler.

La souffrance au travail, il faut en parler.

dimanche 3 mars 2013, par synper

Les troubles musculo-squelettiques et la souffrance psychique sont la partie visible d’un travail où l’être humain n’est plus pris en considération.

Selon l’institut de veille sanitaire, en France, un quart des hommes et un tiers des femmes souffrent de détresses psychiques liées à leur travail.

Les troubles musculo-squelettiques sont issues d’un travail qui a évolué vers plus de productivité notamment par des gestes répétitifs.

L’OIT classe la France au 3ème rang mondial de la productivité horaire. Mais le coût social de cette demande exigeante, dure, perpétuellement insatisfaite, est édifiant :
- 10% des hommes sont dépendants de l’alcool pour une cause liée au travail.
- 8% des femmes sont sous psychotropes pour cette même cause.

Un édifiant reportage de France 2 constate la souffrance au travail et dénonce son organisation. Ce reportage nous a particulièrement touché, car c’est exactement ce que le SYNPER constate et vit.

Visualiser le documentaire, LA MISE À MORT DU TRAVAIL ," La destruction " :
- Sur francetv pluzz
- Sur YouTube

A la région Île-de-France, les accidents graves, dont des suicides, se multiplient. L’employeur se refuse à mener certaines enquêtes nécessaires. Lorsqu’il les engage, il procède à des manoeuvres dilatoires pour gagner du temps ou les oriente de façon à dégager toute responsabilité. Et, pour maintenir le silence, il n’hésite pas à insulter les représentants du personnel du SYNPER lorsqu’ils évoquent la souffrance du travail.

Des procédures ont été engagées par le SYNPER devant les juridictions administratives. Nous songeons sérieusement à une doubler certaines par des procédures pénales. Dans tous les cas, nous accompagnons, jusqu’au bout, les agents dans la lutte pour faire respecter leurs droits.

Alors, soutenez-nous par vos dons ou en adhérant.

Portfolio