Le SYNPER : pacifique, européen et liberal.

Un site Fourmi’dable !

Accueil > La fourmilière > Un nouveau dialogue social avec des nouveaux acteurs

Un nouveau dialogue social avec des nouveaux acteurs

jeudi 7 mars 2019, par La responsable de communication

Notre Président de la République scandalise par ce simple constat :
« On est dans un drôle de système ! Chaque jour dans le pays, on dit “corps intermédiaires, démocratie territoriale, démocratie sociale, laissez-nous faire“. Et quand on donne la main, on dit “mon bon monsieur, c’est dur, reprenez-la“. Et le gouvernement va devoir la reprendre, car on ne peut pas avoir un déficit cumulé sur le chômage comme on a depuis tant d’années. »

C’est un constat, pour le SYNPER, qui est exact. Plus personne ne négocie quand c’est dur. Et pourtant cela va devenir de plus en plus dur : La France a cédé sa place de 6eme puissance économique mondiale. Elle reculera encore alors que d’autres pays émergent. Pour survivre, l’Europe doit se renforcer et les réformes nécessaires à notre compétitivité doivent se faire. Le monde ne nous attendra pas.

Plus personne n’est là ? Nous ne sommes pas d’accord. Notre collectivité est la seule qui a maîtrisé ses dépenses tout en accroissant la qualité de nos outils de travail pour le service public. Le SYNPER est le seul syndicat pacifiste, libéral et européen qui négocie quand c’est dur : la désertion des autres organisations lors de l’adoption du règlement sur le temps de travail le démontre. Et dans la contrainte, nous avons admirablement bien négocié le télétravail pour les uns, la clause de pénibilité pour les autres et 25 nouvelles autorisations d’absence pour tous. Et nous avons un atout : Béatrice de Lavalette.

Oui, le monde change et doit être défendu, mais tout le monde ne fait pas la politique de la chaise vide, Monsieur le Président.