Le SYNPER : pacifique, européen et liberal.

Un site Fourmi’dable !

Accueil > La fourmilière > Nous rejoindre > Comparativement aux autres syndicats, le SYNPER est libre jusqu’où (...)

Comparativement aux autres syndicats, le SYNPER est libre jusqu’où ?

lundi 27 octobre 2014, par synper

Lors des élections professionnelles du 4 décembre 2014, vous aurez à voter pour vos représentants au travers de différentes traditions syndicales en concurrence. Alors, voici comment se définit le syndicat SYNPER par rapport à d’autres organisations syndicales...

1. Un syndicat indépendant financièrement.

Oui à l’autonomie !
Le SYNPER ne vit que de vos cotisations. Contrairement aux autres syndicats, il ne perçoit aucune subvention de l’employeur.

« L’argent, c’est le nerf de la guerre », dit-on. Alors parlons-en. En toute transparence.

Nous sommes libre et autonome. Le syndicat FA-FPT / SYNPER IDF ne vit que du montant de vos adhésions et de vos dons. Et notre trésorière gère bien vos sous ! Votre syndicat est 100% naturel : il n’y a pas d’autres produits (financiers) ajoutés ! Le syndicat FA-FPT / SYNPER IDF et sa fédération, la FA-FPT perçoivent 0 (zéro) euros de la Région Île-de-France.

Les subventions votée par le conseil régional présidé par Jean-Paul HUCHON lors de la commission permanente du 20 novembre 2013 [1]
Union régionale d’Ile-de-France de la C.G.T. 271 951 euros
Union régionale d’Ile-de-France de la C.F.D.T. 208 537 euros
Union régionale d’Ile-de-France de la C.G.T.-F.O. 160 976 euros
Union régionale d’Ile-de-France de la C.F.E.-C.G.C. 97 561 euros
Union régionale d’Ile-de-France de la C.F.T.C. 97 561 euros
Union régionale d’Ile-de-France de l’U.N.S.A. 81 707 euros
Union régionale d’Ile-de-France de la F.S.U. 81 707 euros
La Coordination régionale d’Ile-de-France Solidaires 81 707 euros

Alors, lorsque notre syndicat donne son accord, c’est librement et dans votre intérêt exclusivement. Lorsque notre syndicat refuse un accord, c’est tout aussi librement. Notre organisation est la seule capable d’exercer une véritable pression sur l’employeur justement parce que l’employeur ne peut pas avoir de pression sur nous.

2. Un syndicat moderne et efficace.

Le syndicat FA-FPT / SYNPER IDF est le plus ancien syndicat légalement constitué à la Région Île-de-France. Il a affronté toutes les élections professionnelles et à toujours été représentatif. Nous ne sommes pas une section syndicale sans personnalité juridique comme la CFDT. Nous ne sommes pas dans une confédération complexe et lente à agir, comme la CGT. SYNPER, c’est une structure légère, rapide, moderne et efficace.

Notre objet, c’est vous défendre. Nous sommes à votre service. Nous ne sommes ni un club de copain, ni des marchants de tapis, ni des idéologues aveugles. Nous ne sommes pas là pour vous expliquer comment penser ou comment voter. Nous ne sommes pas là pour voler votre argent. Chez nous il n’y a pas de querelles intestines et des luttes de pouvoir : Nous sommes un syndicat connecté au quotidien du salarié.
Nous sommes là pour améliorer vos conditions de travail, tout simplement !

Savoir aller à l’essentiel, être efficace et rentable, cela se voit aussi dans nos cotisations, qui sont les moins chères !

Montant de la cotisation syndicale annuelle pour
un agent de catégorie C à la Région Île-de-France [2]
SYNPER 45 euros
FO 106 euros
CGT 175,58 euros
CFDT 154,08 euros
SUD Education 205,36 euros

3. Un syndicat apolitique.

Oui à une autre solidarité !
Le SYNPER est apolitique. Il n’instrumentalisera pas votre voix.

Le syndicat FA-FPT / SYNPER IDF fait du syndicalisme, pas de la politique. Nous sommes fermement apolitique. Notre fédération, la FA-FPT est indépendante politiquement. Cette liberté fait que nous ne sommes pas là pour « faire plaisir » à l’employeur ou au contraire pour lui « rentrer dedans ». Nous sommes là pour travailler concrètement et très efficacement à l’amélioration de vos conditions de travail.

Cette liberté nous permet de ne pas faire un syndicalisme de façade. La culture de la revendication quantitative des organisations traditionnelles, obsédée par les primes et le salaire, n’a pas permis de prendre en compte à leur juste mesure les attentes plus qualitatives telles que la pression au travail, le stress, le manque de reconnaissance, le harcèlement, etc. où le SYNPER est en première ligne. C’est grâce à nous que les risques psychosociaux sont enfin pris en considération à la Région Île-de-France.

Chez nous l’apolitisme est réel. Il se traduit par l’interdiction pour notre présidente et notre président d’adhérer à un parti politique et de faire de la politique. Les autres membres sont libres d’en faire, bien évidemment, mais le syndicat doit rester indépendant et donc ceux qui le représentent aussi. Cette disposition n’existe dans aucun autre syndicat. A la CGT, par exemple, la secrétaire générale, Anne Marie Laspougeas est membre du conseil départemental du parti communiste des Yvelines où elle retrouve Clément Ortega Pelletier, ce dernier, conseiller régional, siège également au nom de l’employeur dans les instances paritaires [3]. A la CFDT, le secrétaire de section, Fabrice Delangre, était quant à lui sur les mêmes listes des municipales 2008 que Pierre Brossard, le conseiller de Jean-Paul Huchon, à Vitry-sur-Seine. Il a appelé, en tant de responsable syndical, à voter pour François Hollande [4].
Au SYNPER est « pour » l’engagement politique : Il faut faire évoluer notre société. Mais nous ne sommes pas pour « le mélange des genres ». Les engagements politiques des leaders syndicaux ne peuvent qu’engendrer la confusion des genres et l’instrumentalisation politique de ceux qu’ils représentent.


[1Un autre rapport a été présenté le 20 novembre 2014 pour des montants similaire, qui sera mis en ligne dès la disponibilité de la délibération.

[2pour un ATTEE de 2ème classe (E3), 1er échelon, au traitement indiciaire de 1 463,17 €. Avec pour prime l’IAT (indemnité d’administration et de technicité) à 6,5 et l’’ITDIIS (Indemnité pour travaux dangereux, incommodes, insalubres et salissants) de 4,85 soit 248,21 euros mensuel, soit un total de 1711,38 euros.

[3Extrait de l’article du site du parti communiste des Yvelines qui rend public le mandat politique d’Anne-Marie LASPOUGEAS, au côté de Clément ORTEGA-PELLETIER :
Extrait de l'article du site du PCF du département des Yvelines.
Anne-Marie LASPOUGAS fut également présente sur les listes des élections municipales 2014 à Verneuil-sur-Seine.

[4Voir le site du Parti socialiste de Vitry, le changement c’est maintenant avec François Hollande..
Extrait de la plaquette publiée à l’occasion de la campagne des élections présidentielles de 2012 : Fabrice DELANGRE, secrétaire de section de la CFDT au conseil régional d’Île-de-France, signe en tant que responsable syndical, un appel à voter François Hollande. Pierre BROSSARD, qui est également Conseiller technique « Administration, personnel et moyens généraux » au cabinet du président du conseil régional Jean-Paul HUCHON, est à ses côtés parmi les signataires. Comité de soutien Vitriot à François Hollande