Le SYNPER : pacifique, européen et liberal.

Un site Fourmi’dable !

Accueil > La fourmilière > Cartographie de la Fourmilière... > France > Région Île-de-France > Le SYNPER, c’est la classe, pas la lutte des classes...

Le SYNPER, c’est la classe, pas la lutte des classes...

jeudi 20 juin 2019, par La responsable de communication

Le SYNPER, ce n’est pas la lutte de classes...
c’est la classe, tout simplement !

Grâce à l’accord-cadre signé sur la reconnaissance du parcours syndical, dan la Ville de Suresnes et au conseil régional d’île-de-France, des fourmis suivent une prestigieuse formation à l’Organisation Internationale du Travail (OIT) pour se former au dialogue social !

L‘OIT réunit des représentants des gouvernements, employeurs et travailleurs de 187 Etats Membres pour établir des normes internationales, élaborer des politiques et concevoir des programmes visant à promouvoir le travail décent pour tous les hommes et femmes dans le monde. C’est le pendant social de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui est une organisation internationale s’occupant des règles régissant le commerce international entre les pays...

La formation a lieu la semaine prochaine.

Mercredi matin les auditeurs seront reçus à la mairie de Suresnes ; l’après-midi, chez nous, au Conseil régional d’Île-de-France. Ce sont deux lieux d’un dialogue social innovant entre les représentants du personnel et les représentants de l’employeur ! La délégation sera formée de différents syndicalistes du monde entier, dont ceux du SYNPER. Un bel hommage à la politique de ces collectivités exemplaires !

Jeudi matin, nous nous sommes rendus au siège d’une organisation syndicale et l’après-midi dans le ministère représentant les collectivités territoriales. Toutes négociations ne peuvent se faire que par la rencontre de deux volontés : c’est pour cela que le SYNPER est contre la lutte des classes qui considère les deux points de vue comme irréconciliables et contre un réformisme qui serait celui de la soumission ! C’est dans l’intelligence et la force de l’imagination que l’on surmonte les difficultés.

Vendredi matin nous étions au ministère de l’écologie (à La Défense). Pour nous, c’est le symbole que le dialogue social doit s’inscrire dans le développement durable (c’est d’ailleurs ce que certains appellent le troisième pilier d’un développement durable). Et vous le savez, les fourmis sont très écolos !

L’OIT tient à faire visiter ces lieux aux stagiaires venus de plusieurs pays membres de cette organisation et qui suivent actuellement une formation sur « Le nouveau manager public et de la bonne gouvernance »

Le SYNPER est résolument pour que le dialogue social change, qu’il accepte de construire plutôt que de détruire, et cette dynamique est bien celle de l’OIT !

C’est le moment de nous rejoindre…

Pour faire partie du changement, c’est en ligne ici !