Le SYNPER : pacifique, européen et liberal.

Un site Fourmi’dable !

Accueil > La fourmilière > Cartographie de la Fourmilière... > France > Région Île-de-France > 21 juin - Fête de la musique

21 juin - Fête de la musique

vendredi 21 juin 2019, par La responsable de communication

C’est parfois un peu Rock n’Roll le boulot ! Et aujourd’hui, nous célébrons la fête de la musique. C’est l’occasion de vous dire la partition que nous jouons pour vous.

Être adhérent du SYNPER c’est avoir plusieurs instruments à sa disposition.

La connaissance de ses droits, tout d’abord, de façon à ce que l’on ne puisse pas vous pipeauter ! Le pipeau est une petite flûte champêtre que Lily la fourmi, qui gambade dans l’herbe, connaît bien : elle saura vous dire comment ne pas vous laisser faire. Tous les deux mois, les adhérents du SYNPER sont invités à des réunions pour découvrir leurs droits ou perfectionner leurs connaissances. Et ils en sont ravis : nous avons un concert de louanges !

Une bourse d’emplois. Le SYNPER sait orchestrer votre carrière, et notamment vos mobilités. Présent dans plusieurs collectivités, non seulement nous vous aidons à en changer, mais nous sommes capables de vous dire dans quel service il fait bon vivre ! On connaît la musique…

Une carrière comprise. L’avancement de grade, les promotions, chez nous c’est clair. On vous explique tout. Et il n’y a pas de clientélisme ! On vous dit ce qui est possible et ce qui ne l’est pas. Le club de copains et de coquins, ce n’est pas le SYNPER. Nous nous battons contre les injustices et pas pour en créer d’autres !

L’argent. Seule organisation syndicale à vous avoir bien informés sur le prélèvement à la source, nous savons défendre le pouvoir d’achat, tout d’abord en montrant l’exemple : nous avons la cotisation la moins cher, c’est au SYNPER : 50 euros l’année pour un titulaire, 30 euros pour un contractuel ! Et le salaire, nous le défendons : le cumul d’activités n’a pas de secret pour nous et les augmentations de salaire, nous les négocions très bien. La prime de 300 euros, nous avons été les premiers à vous l’annoncer. Le RIFSEEP, c’est nous qui l’avons négocié. On connaît bien notre partition !

La discrétion, c’est notre marque de fabrique. Une fourmi, on ne la voit pas, mais elle est capable de déplacer une montagne. Votre problème, vous nous le confiez et il reste entre nous. Nous le résolvons avec vous et en s’assurant de votre accord. Faire quelque chose sans tambour ni trompette, et très efficacement, c’est avec le SYNPER.

La tendresse, c’est nous. Les agents nous le disent : ils aiment notre façon de nous occuper d’eux. Ils sont fiers d’être défendus par nous. Nous n’avons aucunement besoin de menacer, de crier, d’insulter ou d’élever le ton pour obtenir gain de cause. La musique adoucit les moeurs, dit-on. Le SYNPER aussi.

Un syndicat moderne, c’est le SYNPER. Nous changeons de refrain et de disque, alors que les autres organisations syndicales sont toujours avec la même rengaine en claironnant l’arrivée d’une révolution qui n’aboutit à rien si ce n’est qu’à la destruction. Il est temps d’avoir un autre syndicalisme, efficace et bienveillant, qui harmonise les envies des salariés et les contraintes des employeurs, avec le juste ton.

Chez nous, c’est réglé comme du papier à musique !